Préparation mentale

Home  »  Sportif  »  Préparation mentale

Afin de dégager vos préoccupations actuelles et d’identifier ensemble vos attentes et vos perspectives d’évolution, je vous offre une première séance d’observation sur votre terrain.

A la suite de notre rencontre, je vous proposerai les méthodes et techniques propres à Form&moi et adéquates à votre situation.

Les postulats indispensables à notre engagement sont votre haut niveau de motivation pour notre échange et votre croyance inconditionnelle en la nécessité d’associer le développement du capital humain au profit de la performance.

Propositions de thèmes de travail

En équipe ou en individuel :

– Se dégager des effets du stress pour améliorer sa performance

– Dépasser le « devoir » et donner du sens à ses actions

– Booster sa motivation pour développer sa capacité d’action et son leadership

– Connaître ses propres limites et profiter des interactions du groupe

– Intégrer une nouvelle fonction au sein d‘une équipe

Pour les dirigeants sportifs :

- Améliorer sa posture de Coach  et exceller dans sa pratique grâce aux compétences managériales

– Mieux définir les rôles et les responsabilités (jeunes, parents, coachs…) pour éviter les difficultés relationnelles

– Gérer son équipe pour faire éclore les performances individuelles

– Construire une vision et une culture identique autour d’objectifs et d’enjeux communs

– Organiser les entraînements pour rapprocher les valeurs du groupe

 

Charte des « Devoirs » du Coach

 – Exercice de la fonction : le coach s’autorise en conscience à exercer cette fonction à partir de sa formation, de son expérience et de sa supervision initiale.

 – Confidentialité : le coach s’astreint au secret professionnel.

 – Respect des personnes : le coach s’interdit d’exercer tout abus d’influence.

 – Obligation de moyens : le coach prend tous les moyens propres à permettre le développement personnel du coaché (y compris en ayant recours à une tierce personne, si besoin est).

 – Refus de prise en charge : le coach peut refuser une prise en charge de coaching (pour des raisons propres à l’organisation, au demandeur ou à lui-même).

 Vis à vis du coaché

 – Lieu du Coaching : le coach se doit d’être attentif à la signification et aux effets du lieu de la séance de coaching.

 – Responsabilité des décisions : le coach laisse toute la responsabilité de ses décisions au coaché.

 – Demande formulée : le coach valide la demande du coaché car toute demande de coaching, lorsqu’il y a prise en charge par une organisation, répond à deux niveaux de demande (l’une formulée par l’ « entreprise » et l’autre par l’intéressé lui-même).

 – Protection de la personne : le coach adapte son intervention au développement du coaché.

 Vis à vis de l’organisation

 – Protection des organisations : le coach est attentif au métier, aux usages, à la culture, au contexte et aux contraintes de l’organisation pour laquelle il travaille.

 – Restitution au donneur d’ordre : le coach ne peut rendre compte de son action au donneur d’ordre que dans les limites établies avec le coaché.

 – Equilibre de l’ensemble du système : le coaching s’exerce dans la synthèse des intérêts du coaché et de son organisation.